Le Journal des objets connectés

Voiture connectée :
Des arguments pour
convaincre le consommateur

Voiture connectée : <br/>Des arguments pour <br/>convaincre le consommateur
août 10
12:02 2017

tetiere vehicules
Tout un écosystème émerge actuellement autour de la notion de voiture connectée. Boitiers physiques, services, assurance, les conditions de l’émergence d’un vrai marché significatif seront bientôt réunies.
Dongle OOCAR

Dongle OOCAR

Garmin, Xee, Coyote, il n’y a pas que les fournisseurs de solutions connectées pour les véhicules qui se mobilisent pour faire émerger un marché plus que porteur. Discrètement, sans faire de bruits, de nombreux acteurs s’organisent, s’allient, nouent des partenariats pour créer les conditions favorables à l’adoptions de technologies embarquées dans nos voitures. Il y a quelques semaines, la société Autodis Group, spécialisée dans la distribution de pièces détachées, a ainsi conclu un accord avec la start-up Oocar, spécialisée dans la voiture connectée. Développant une plateforme de données et de services destinée aux acteurs de l’après-vente et de l’assurance automobile, Oocar a mis au point un boîtier intelligent. Cet accord est né d’une ambition : créer un écosystème de partenaires pour connecter plus de 2 millions de véhicules en Europe dans les trois prochaines années. Collecter des données dans les automobiles, via la prise OBD est, à n’en pas douter un secteur porteur. Les succès accumulés par XEE (voir notre interview Page 19) en témoignent, de même que les ambitions nourries par Garmin (voir page 18). Mais, comme toujours, c’est bien le consommateur qui devra y trouver un bénéfice !

 

Les compagnies d’assurances dans la course…

Et ce bénéfice peut se mesurer en termes d’usages : plus de conseils, de confort, de prédictif dans la détection de pannes éventuelles, etc. Mais aussi e gains financier ! Et les compagnies d’assurance l’ont parfaitement mesuré. Le courtier en ligne AcommeAssure vient ainsi d’annoncer le lancement de Novys, une nouvelle assurance pour voiture connectée. L’offre fonctionne en partenariat avec Suravenir assurances et cible les jeunes conducteurs revendiquant moins de trois ans de permis. Une fois le boitier connecté à la voiture, les données sont transmises au smartphone et la qualité de la conduite (freinage, accélération) est mesurée et analysée en temps réel. Le boîtier enregistre par ailleurs des données relatives à l’usage du véhicule comme le kilométrage ou la période d’usage (jour ou nuit). A partir de ces données, un score de fiabilité est attribué au conducteur qui peut espérer un rabais de sa cotisation pouvant atteindre jusqu’à 40% !

Articles similaires

Aucun commentaire

Pas encore de commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire, souhaitez-vous en ajouter un ?

Rédigez un commentaire...

Rédigez un commentaire...