Le Journal des objets connectés

Targus invente Work+Play

Targus invente Work+Play
décembre 11
09:14 2017

tetiere wearables

Targus associe sport et travail!

Targus, marque reconnue pour ses solutions de transport et protection de produits informatiques, s’adresse désormais aux actifs qui sont aussi des sportifs avec une approche adjacente à celle de son cœur de métier. Une approche baptisée Work+Play.

Interviewé :
Romain Maulavé, Sales Director France & Afrique du Nord pour Targus.

JDOC : Avec Work+Play, Targus entre dans l’univers du sport. Pourquoi ce secteur ?

Romain Maulavé : Pratiquer une activité physique pour être en forme est désormais rentré dans la conscience collective. Ce qui était un loisir est devenu un art de vivre. Les entreprises l’ont d’ailleurs compris en facilitant cette harmonie entre sport et travail pour leurs collaborateurs car elles y gagnent en productivité. Le marché du sport, quant à lui, a déjà capté plus de la moitié des français, pour la plupart actifs, étudiants ou professionnels. Chez Targus, nous sommes nous-même sportifs et vivons avec conviction cet art de vivre. C’est en observant nos propres comportements qu’est née l’idée de Work+play, qui permet de concilier son activité professionnelle et son activité sportive en partant de ce que nous maitrisons : la protection et le transport des produits informatiques.

JDOC : Quel est le postulat de Work+Play ?

R.M. : Notre solution veut concilier la vie moderne d’une personne active qui pratique un sport. Elle doit transporter son matériel informatique pour travailler et souvent son équipement pour pratiquer son activité physique. Work+Play a donc été étudié pour combiner les deux besoins. Nous avons observé le comportement des utilisateurs sur une journée type, ainsi que le contenu de leurs sacs pour travailler ou pour la pratique d’un sport.

JDOC : Quelles ont été les étapes de développement ?

R.M. : Nous sommes nombreux chez Targus à pratiquer un sport. Et nous jonglons en permanence entre notre matériel professionnel et sportif. Un jour, nous avons créé à partir d’un sac Targus et d’un sac de sport un prototype que nous avons testé pour en estimer la cohérence et le potentiel. Nous avons développé plusieurs prototypes et avons fait appel à un panel d’utilisateurs pour définir avec eux leurs besoins en fonction des différents sports pratiqués.

JDOC : Le développement du sac Work+Play a-t-il été différent de celui du sac gaming SteelSeries X Targus ?

R.M. : En fait non car l’approche des deux produits est similaire. Nous avons impliqué les utilisateurs, pour créer un sac à dos qui réponde à leurs besoins. En revanche, le temps de développement a été plus long. Le produit est en vente depuis le 15 août et l’accueil est très favorable. Nous continuerons à profiter de cet engouement sur la fin d’année grâce à des animations commerciales pour inciter le plus grand nombre de gamers à s’équiper.

JDOC : Quelles sont les différences entre Work+Play et un sac de sport plus classique ?

R.M. : C’est le soin apporté à l’équilibre entre la partie informatique et la partie sportive du sac. Le socle commun de chacun de ces sacs est le compartiment dédié au travail, avec un soin particulier sur la protection de l’ordinateur et de ses accessoires. Quant à la partie Sport, nous avons veillé à compartimenter les vêtements sales ou propres, mouillés ou secs, le rechange pour le travail et la tenue sportive, la trousse de toilette, etc. D’un autre côté, contrairement aux offres des marques de sport qui affichent leur nature sportive, nous avons, tout mis en œuvre pour que nos solutions soient aussi sobres que possible afin de cadrer avec un environnement professionnel.

JDOC : Quels sont les sports couverts par Work+Play ?

R.M. : Work+Play propose des solutions dans trois catégories définies en fonction du nombre de pratiquants. La première catégorie couvre la mobilité urbaine avec des sports comme le vélo, la moto, la trottinette, etc. Notre sac couvre les principales problématiques de ces activités : la protection contre les intempéries, l’utilisation de protections (vêtements renforcés, casques), le transport d’outil pour d’éventuelles réparations. Un crochet pour l’antivol est prévu. La seconde catégorie couvre les sports de raquette : tennis, badminton, squash ou encore le padel tennis qui connaît un succès grandissant. Notre sac est prévu pour emporter deux raquettes, des balles et des chaussures adaptées. La troisième catégorie s’appelle multisport et couvre des activités telles que le fitness, le running, le football, etc. Il s’agit d’une solution très adaptable. Son prix de départ est de 69,90 euros.

JDOC : Quelles enseignes vendent Work+Play ?

R.M. : Les sacs sont présents depuis le 8 septembre dans les enseignes spécialisées que nous couvrons historiquement, Darty, Amazon et la Fnac dans un premier temps et l’ensemble des enseignes multi-spécialistes, du e-commerce et de la grande distribution nous ouvrent leurs portes avec un accueil plus que favorable. Nous sommes également référencés chez Go Sport avec Work+Play multisport dès janvier, ce qui représente 250 magasins dans toute la France. Dans un troisième temps, nous souhaitons proposer le produit dans l’ensemble des enseignes de sport mais aussi les clubs de remise en forme, les associations sportives et les fédérations.

JDOC : N’est-il pas difficile de toucher deux types de distributeurs aussi différents que le sport et l’informatique ?

R.M. : Non, car nous nous adressons déjà aux deux. Nous travaillons avec les réseaux traditionnels depuis 34 ans. Nous sommes référencés chez Decathlon depuis trois ans. De plus, nous croyons au contraire que les deux circuits ont toutes les raisons de communiquer l’un avec l’autre. La preuve : les enseignes de sport commercialisent déjà des montres connectées, des casques audio et autres solutions technologiques issues du monde de l’informatique. En revanche, nous pensons qu’il est important que chaque enseigne puisse bénéficier d’un argument spécifique et unique. Chacun aura son petit plus. Trop souvent, une concurrence directe conduit à une guerre des prix au milieu de laquelle le consommateur est perdu. A nous de rendre l’expérience de ce dernier la plus satisfaisante possible quelle que soit le distributeur.

JDOC : Comment allez-vous promouvoir Work+Play ?

R.M. : Notre stratégie de communication tient à l’intégration de notre marque dans l’écosystème sportif. Nous participerons donc à des événements et à des manifestations pour faire connaître le produit et susciter le besoin en magasin. Nous voulons que la solution soit connue avant qu’elle soit distribuée. Une fois cela fait, nous continuerons à développer de nouvelles solutions et à innover afin d’adresser d’autres besoins et d’autres typologies de consommateurs. Nouveaux matériaux. Nouvelles fonctions. Nouveaux designs. Work+Play fait partie de notre stratégie sur le très long terme.

Date de création : 2003

CA 2016 : NC

Secteurs d’activité :
Bagagerie
Accessoires

 

Nous avons tout mis en œuvre
pour que nos solutions
soient sobres et cadrent avec
un environnement professionnel

Articles similaires

Aucun commentaire

Pas encore de commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire, souhaitez-vous en ajouter un ?

Rédigez un commentaire...

Rédigez un commentaire...