Le Journal des objets connectés

SEB : à la pointe de l’innovation connectée

SEB : à la pointe de l’innovation connectée
janvier 09
14:25 2017

tetiere maison

SEB dématérialise
la valeur ajoutée

Connecter un autocuiseur ou friteuse modifie la démarche industrielle du groupe Seb. Désormais, c'est un écosystème évolutif qui valorise les produits par les services.

Interviewé :
Xavier Boidevezi, vice-président Business Development & Digital du groupe Seb.

AVEC LE CONNECTÉ,
SEB DÉPLOIE UN ÉCOSYSTÈME
INCLUANT LES SERVICES,
LES CONSEILS D’UTILISATION
ET D’ALIMENTATION,
LES RECETTES, LE COACHING,
LA PERSONNALISATION…

La friteuse Actifry, devenue connectée, se contrôle à distance pour ajuster la température, la vitesse de rotation et l’arrêt.

La cafetière-filtre connectée, grâce à son appli, sert de réveil tout en se mettant en marche, avec des programmes personnalisés selon les jours de la semaine.

Le multicuiseur Cookeo Connect réalise pas à pas la recette choisie dans l’appli mobile, ajuste sa température, sa vitesse, et signale lorsqu’il faut intervenir pour ajouter un ingrédient.

JDOC : Quand les produits connectés sont-ils arrivés dans vos gammes ?

Xavier Boidevezi : L’innovation différenciée a toujours été au cœur de la stratégie du groupe. C’est grâce à des produits à forte technologie que nous parvenons à maintenir une production en France. En 2011, nous avions créé « l’atelier digital » et 2012, » l’open food system« , un projet collaboratif avec 25 partenaires pour imaginer les solutions de la cuisine de demain. Cela a débouché en décembre 2014 sur Cookeo Connect.

JDOC : Quel est l’apport du connecté dans vos produits ?

X.B. : La connexion n’est pas un bénéfice en soi. Le consommateur l’assimile encore à un gadget. Sa valeur ajoutée se mesure en termes de bénéfices utilisateur. Pour installer ces produits, on ne cible pas que les early adopters, mais tous nos utilisateurs. Aussi, il faut amplifier un bénéfice déjà perçu en expliquant les usages supplémentaires qu’apporte le connecté.

JDOC : Quels usages, concrètement ?

X.B. : Ces appareils apportent des services en fonction du contexte. Proposer 60 000 recettes ne sert pas à grand chose. Nous voulons proposer les 10 ou 15 qui conviennent à tel instant pour tel utilisateur, accompagner le néophyte avec un pas-à-pas en vidéo, une hotline avec un chef pour l’aider à rattraper un raté, du partage de recettes entre une communauté, un coaching nutritionnel personnalisé ou même la livraison à domicile des ingrédients. D’ailleurs, nous déployons une plateforme où se greffent d’autres sociétés qui amplifient notre proposition de valeur.

JDOC : Ces services dépassent le cadre de la vente classique. Comment levez-vous les freins à la distribution ?

X.B. : Nous sommes encore dans une courbe d’apprentissage. On teste et on observe. À court terme, des enseignes dédiées comme Lick montrent l’importance de la pédagogie et de la démonstration dans cette phase d’initiation. Nous formons nos clients. À plus long terme, l’utilisateur finira sans doute par acheter les produits connectés comme n’importe quel autre produit.

JDOC : Et les freins du côté des consommateurs ?

X.B. : Cela prend du temps de faire entrer le connecté dans les habitudes. Il ne faut pas décevoir et la question de l’exploitation des données est particulièrement délicate. Il faut être transparent et réussir à bien communiquer pour que ces usages s’installent et deviennent incontournables.

JDOC : Avec les produits connectés, votre image évolue ?

X.B. : Oui, ces produits remettent en cause nos habitudes d’industriel. Normalement, une fois qu’on lance un produit, tout a été mis en œuvre en amont. Pour une application, le travail commence quand on la lance. C’est un nouveau métier. Notre image est modernisée. La première fois que nous avons présenté le Cookeo Connect en 2014, c’était au salon Paris Games Week. L’enjeu est d’étendre le territoire de nos marques, qui ont leur place dans la cuisine et la salle de bains, à d’autres secteurs par l’expérience et les services. Plus elles s’inscrivent dans le quotidien des utilisateurs, plus elles renforceront leur image et leur attractivité.

JDOC : Comment ont été accueillis les premiers appareils connectés et qu’allez vous lancer d’autre ?

X.B. : Nous sommes encore dans une phase de « test & learn ». On s’aperçoit qu’encore plus que Cookeo, Actifry doit démontrer l’intérêt d’être connectée, parce que depuis son lancement en 2006, cette friteuse s’est installée dans beaucoup de foyers qui ne vont pas forcément racheter la version connectée, même si elle élargit l’univers des possibles. Nous avons aussi testé la cafetière-filtre connectée Réveil Café et la balance connectée à une application de recettes Cooking Connect de Tefal. Le but de ces produits est de toucher un positionnement prix supérieur. 329 € pour Cookeo Connect, 349 € pour Actifry Smart, 75 € pour Réveil Café et 69 € pour Cooking Connect. Ensuite, nous irons plus loin en connectant les appareils entre eux, pour adapter automatiquement les paramètres au poids des ingrédients par exemple.

JDOC : Le champ des possibles est encore vaste en cuisine ?

X.B. : Oui et Seb a une longueur d’avance. Dans le gros électroménager, cela fait longtemps qu’on en parle, mais les applications concrètes sont encore discrètes. Pourtant, la cuisine s’affirme comme la pièce centrale de la maison et nos marques y sont omniprésentes. Grâce à nos appareils connectés, nous saurons exactement comment les gens mangent et nous pourrons valoriser ces informations qualifiées. L’utilisation des datas est un enjeu d’avenir, à commencer par le service personnalisé que nous pourrons proposer aux consommateurs.

Le groupe SEB :

  • 1770 M€ de chiffre d’affaires en 2015
    (+8% à taux de change et périmètre constants)
  • 26000 collaborateurs dont 8500 hors de France
  • 168 M€ investis dans l’innovation (+7%)
  • 25 marques dont 6 internationales :
    Tefal, Moulinex, Krups, Rowenta, Lagostina, All-Clad.
  • 29 sites industriels dont 10 en France

Cela prend du temps
de faire entrer le connecté
dans les habitudes.

Articles similaires

Aucun commentaire

Pas encore de commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire, souhaitez-vous en ajouter un ?

Rédigez un commentaire...

Rédigez un commentaire...