Le Journal des objets connectés

COYOTE NAV+ : Entre coaching de conduite et navigation !

COYOTE NAV+ : Entre coaching de conduite et navigation !
décembre 19
14:51 2017

Coyote anime cette fin d’année 2017 avec le NAV+ un boitier intelligent et évolutif qui facilite la vie du conducteur. Explications

Interviewée : Laurence Larvor, directrice Marketing et communication pour Coyote

JDOC : Parmi les grandes nouveautés de Coyote sur cette fin d’année 2017, il y a le Coyote NAV+. Quelles sont ses principales fonctionnalités ?

LL : Il s’agit en fait d’un produit qui combine le meilleur de la navigation avec des informations liées au trafic en temps réel, des alertes Coyote et des statistiques de conduite. Je pense que l’on peut, sans abus de langage, parler de Navigateur connecté. Grâce à ses caractéristiques, il est en mesure de recalculer les itinéraires en fonction du trafic routier. L’une de ses missions, c’est véritablement de vous faire gagner du temps lors de  vos déplacements.

JDOC : La marque de fabrique de Coyote, c’est l’intégration de nombreuses fonctionnalités, au point qu’il n’est pas toujours très simple d’exploiter tout l’arsenal disponible. Aujourd’hui, comment résumeriez-vous l’arsenal fonctionnel de Coyote ?

LL : Un Coyote met à la disposition de son utilisateur quatorze informations différentes depuis l’alerte du danger permanent en passant par le danger temporaire. Coyote délivre des informations liées à tous les domaines de la sécurité routière : Objets sur la voie, conditions météorologiques, accidents, voitures arrêtées… En bref, toutes ces données de sécurité routières qui sont susceptibles d’affecter ou de conditionner le comportement du conducteur. Les coups de freins brusques sont également signalés. Nous avons  intégré le Line Assist qui permet de se repérer d’une file à une autre et  indique avec précision quelle voie suivre. Par ailleurs, j’évoquais précédemment les statistiques de conduite. Celles-ci me semblent particulièrement intéressantes car elles permettent d’améliorer sa conduite, un peu à la manière de ce que l’on fait avec un traqueur d’activité pour améliorer sa santé au quotidien. Toutes ces données sont évidemment sécurisées et réservées au seul usage du conducteur, à des fins d’amélioration personnelle.

JDOC : D’après les informations qui circulent, il semble également qu’au-delà de la conduite, Coyote peut également aider l’automobiliste à trouver une place de stationnement ? Qu’en est-il exactement ?

LL : C’est une fonctionnalité qui sera disponible sur le NAV+ à compter du premier trimestre 2018. Les développements ne sont pas encore totalement finalisés, mais elle permettra de repérer des places de stationnement disponibles et de vous y mener au plus vite et au plus court.

JDOC : Le NAV+ verra-t-il d’autres fonctionnalités lui être agrégées, à l’instar de cette aide au stationnement ?

LL : La particularité du NAV+, c’est son évolutivité. Nous l’avons conçu de façon à ce que l’utilisateur puisse conserver son boîtier NAV+ le plus longtemps possible tout en l’enrichissant régulièrement de nouvelles fonctionnalités grâce à des mises à jour. Parking, reconnaissance vocale très évoluée, etc. De nombreux chantiers sont en cours et interviendront tout au long de 2018.

JDOC : Comment s’articulent aujourd’hui les gammes Coyote ?

LL : Nous avons trois produits. Le Coyote Mini rassemble l’essentiel de l’offre Coyote. Le Coyote S, qui offre un confort d’utilisation appréciable grâce à un écran tactile de grande  taille  et une caméra embarquée. Et enfin, le NAV et le NAV+.

 JDOC : Vous avez récemment pris une participation au sein d’une société appelée Traqueur. Quelles sont vos intentions ?

LL : Effectivement, nous avons souhaité élargir le champ de nos activités vers d’autres segments, notamment le tracking de voitures volées. Lorsqu’un véhicule est volé, le boitier dédié Traqueur peut le localiser et nous pouvons alors envoyer des équipes de Traqueur pour vérifier que la voiture a été effectivement retrouvée et pour prendre contact avec les forces de l’ordre. C’est ce que l’on appelle l’après-vol. Ce rapprochement nous permettra également de nous positionner sur la géolocalisation pour des problématiques de Gestion de flottes automobiles, à destination des entreprises.

 

Articles similaires

Aucun commentaire

Pas encore de commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire, souhaitez-vous en ajouter un ?

Rédigez un commentaire...

Rédigez un commentaire...