Le Journal des objets connectés

Bosch : l’heure de la convergence !

Bosch : l’heure de la convergence !
septembre 28
12:24 2017

tetiere maison

Bosch :
Acteur actif de la Smart Home

Exploiter à plein sa puissance de géant industriel pour agréger et multiplier compétences et savoir-faire ! Telle est, en quelques mots résumée, la philosophie de Laurent Fantino.

La caméra 360
de Bosch intègre
un vaste arsenal
technologique hérité
des solutions de
vidéo surveillance
professionnelle
de Bosch

Les compétences acquises
dans le secteur
de l’automobile
peuvent être mises
à profit pour
la maison connectée

Dans l’électroménager connecté,
Bosch est présent
avec sa marque Siemens.

Interviewé :
Laurent Fantino Directeur de Projet Bosch Smart Home

JDOC : Bosch a récemment lancé tout une gamme de produits connectés dédiés à la Smart Home, que pouvez-vous nous en dire ?

Laurent Fantino : La division a vu le jour en Allemagne en 2016 et les produits ont été portés sur le marché français à la fin du mois de mai. C’est le fruit du travail de toute une Business Unit au sein du groupe qui fédère toutes les activités associées à la maison connectée. C’est ainsi que Bosch Smart Home a été créée en vue de rassembler tout le cœur de la maison.

Notre mission
est de concevoir, développer
et commercialiser des produits
et services innovants
pour gérer l’énergie au sein de l’habitat.

JDOC : Bosch est également présente dans d’autres segments du connecté ?

L.F. : Oui nous avons des produits dans le domaine de l’électroménager connecté, à travers notre filiale BSH, sous les marques Bosch, Siemens, ou Gaggenau, en particulier. La connectivité est, vous l’aurez compris, l’un des grands axes stratégiques du groupe Bosch. Cela se traduit par d’importants investissements en électronique, par le développement de micro-capteurs électroniques (Gyroscopes, accéléromètres, etc.). Nous nous sommes positionnés de manière à fournir les briques industrielles et logicielles de l’IoT. Cela nous permet très naturellement de connecter l’ensemble de nos gammes progressivement. Nous avons des business units qui ont d’importantes compétences en vidéo surveillance, d’autres en chauffage et nous avons estimé qu’il fallait réunir toutes ces compétences pour créer un écosystème cohérent en apportant le meilleur de nos compétences dans tous ces domaines. A titre d’exemple, notre caméra Bosch 360°, est la quintessence des technologies professionnelles, déclinée sur le marché grand public. Cette démarche nous permet de proposer une expérience homogène sur l’ensemble de nos gammes connectées.

JDOC : Vous êtes également un acteur majeur dans le secteur de l’automobile et vous avez des compétences importantes  dans l’univers du véhicule connecté et/ou autonome ?

L.F. : Il faut savoir en effet qu’en moyenne, un véhicule intègre 9 cartes électroniques Bosch. Nous avons développé de très importantes compétences dans ce domaine. Nous développons des systèmes de communication pour les véhicules, nous travaillons sur le véhicule comme sur la route connectée. Nous avons créé un campus en France pour le véhicule autonome à Sophia-Antipolis. Nous agrégeons toujours plus de savoir-faire, de compétences, y compris sur la sécurisation des objets embarqués. Nous assistons actuellement à une certaine convergence des différents métiers du groupe, si bien que les acquis techniques dans l’automobile, peuvent être valorisés dans nos offres dédiées à la maison.

JDOC : Au-delà de l’innovation, vous vous êtes également engagé dans une politique de partenariat avec des acteurs de l’IoT. Qu’en est-il  ?

L.F. : Nous sommes convaincus que les écosystèmes vont converger. Les partenariats sont donc essentiels. L’accord conclu avec Philips dépasse le cadre de Philips Hue, puisque nous œuvrons de concert à la sécurisation des bâtiments, de la ville, etc. La maison connectée était finalement un prolongement naturel d’une collaboration déjà ancienne. Ces partenariats ont naturellement vocation à se développer mais il faut encore que les ADN soient compatibles : une forte propension à respecter la vie privée des consommateurs, leurs données, et ne surtout pas graviter dans des zones grises qui seraient préjudiciables à l’IoT. Bosch tient absolument à ce que le consommateur soit rassuré sur la confidentialité et la sécurité de ses données.

JDOC : Comment améliorer la distribution des objets connectés ? Comment lever les freins auprès des consommateurs  ?

L.F. : La plateforme Bosch Smart Home se caractérise par une simplicité d’utilisation maximale, tant dans l’utilisation que le paramétrage des produits. Nos produits sont résolument orientés vers le grand public. Dès lors les canaux de distribution naturels sont les GSB et la GSA. Nous sommes en pourparlers avec de nombreuses enseignes, y compris chez les opérateurs. Nous avons vocation à mettre en place la distribution la plus large possible de nos gammes. Dans tous les cas de figure, c’est vraiment la simplicité qui facilitera l’adoption de ces produits.

JDOC : Les acteurs de l’IoT parlent beaucoup d’interopérabilité. Quelle est votre vision de cette problématique  ?

L.F. : En multipliant les scenarios sur un produit, en multipliant les interactions entre différents produits, il est possible d’enrichir les usages en termes d’économie d’énergie ou de sécurisation de la maison. Un détecteur de présence ne doit pas être qu’un dispositif de sécurisation. Il peut fort bien baisser le chauffage car il a compris que la maison est vide. La simplicité de création et de gestion de scénario est également déterminante et, la valeur de ce dispositif passe avant tout par l’ergonomie et l’intelligence de l’application.

Date de création : 1886

CA 2016 : 70.6 milliards €

Secteurs d’activité :
solutions pour la mobilité, outillage électroportatif,

instruments de mesure, outils de jardin,
Economie d’énergie,

 

Nous assistons actuellement
à une certaine convergence
vers l’IoT,
des différents
métiers du groupe.

Articles similaires

Aucun commentaire

Pas encore de commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire, souhaitez-vous en ajouter un ?

Rédigez un commentaire...

Rédigez un commentaire...