Le Journal des objets connectés

Alcatel repense son offre

Alcatel repense son offre
août 25
11:13 2017

tetiere maison

Séduire les consommateurs de 7 à 77 ans !

Omniprésence et efficacité, voici les deux mots-clés qui résument la stratégie d’Alcatel qui met tout en œuvre en 2017 pour confirmer son rang. Stratégie multimarque, wearables et visibilité, la recette du succès !

Interviewé :
Grégory Piot, Country Manager France pour TCL / Alcatel.

JDOC : L’actualité a été particulièrement riche pour Alcatel depuis notre dernière rencontre en février 2017  à l’occasion du Mobile World Congress de Barcelone  ?

Grégory Piot : Absolument, nous avons traversé une période riche ! d’abord parce que l’ensemble des annonces que nous avions faites lors du MWC ont été officiellement lancées en temps et en heure. C’est un point capital sur un marché aussi dynamique et réactif que la téléphonie. L’A5 LED a donc été lancé, il a bénéficié de notre partenariat avec Matt Pokora. Nous sommes ravis de cette initiative car l’artiste et l’ensemble de ses équipes jouent véritablement le jeu. Nous avons signé un accord qui fait de Matt Pokora l’ambassadeur de notre marque et plus spécifiquement des produits de la gamme A pour un an. Matt est un personnage très positif, très chaleureux et c’est un plaisir que de travailler à ses côtés. Nous voulions rajeunir la marque, sans nous départir de notre clientèle traditionnelle et Matt Pokora sait fédérer de 7 à 77 ans. Les produits annoncés à Barcelone (A3, A3 XL, A5 Led) sont disponibles sur le marché. Nous avons regagné des points de vente en distribution. Nous travaillons à reconquérir les clients. Quant au sell Out c’est notre grand chantier du deuxième semestre.

Move Band, Move Time, Alcatel s’est positionné sur l’Objet connecté et espère bien compter dans le monde des Wearables.

JDOC : Comment s’articule votre stratégie  ?

G.P. : Sur le canal Open Market, nous regagnons progressivement la confiance des clients. Le positionnement prix, la qualité et la fiabilité de nos produits, redonnent de la légitimité à la marque Alcatel. Nous proposons des produits qui figurent parmi les plus fiables du marché. C’est le message que nous devons adresser à la distribution. Quand cette légitimité nous sera globalement encore plus  reconnue, nous pourrons accélérer le taux de référencement à l’enseigne et ainsi assurer la multiplicité du share of shelf (NDLR : Part du linéaire). Nous pourrons alors, dans un second temps, escompter une part de marché plus importante. Le deuxième acte, sur l’Open Market concernera les périphériques pour smartphone et les feature phones (secteur sur lequel nous enregistrons d’excellentes performances). Enfin, nous allons nous positionner sur le segment des objets connectés.

JDOC :Vous avez donc prévu de faire des annonces dans le domaine de l’IoT  ?

G.P. : Nous allons confirmer ce que nous avions déjà laissé entrevoir lors du MWC avec les bracelets d’activité (Move band et Move Track) et les montres connectées (MoveTime). C’est un axe essentiel pour Alcatel car cela va compléter notre visibilité dans les réseaux de distribution et cela aide nos clients à faire des ventes additionnelles et surtout… générer de la marge ! Pour y parvenir, nous avons étoffé notre équipe terrain qui vient de passer de 10 à 14 personnes. Nous sommes passés de 1 à 2 formateurs. Une évolution qui est liée au fait que nous gérons les produits Alcatel et Blackberry. L’axe formation est capital car les deux marques n’ont pas les mêmes spécificités, les mêmes discours commerciaux ou marketing, donc nous devons nous structurer. Sur l’axe opérateur, nous devons confirmer les excellentes ventes de nos produits en marque blanche tout en renforçant la présence des produits Alcatel dans leurs rayonnages.

JDOC : Est-il prévu d’intégrer dans le giron Alcatel, d’autres marques, à l’instar de ce qui s’est fait avec Blackberry ?

G.P. : Absolument. Nous avons annoncé un partenariat avec la marque Vertu. Cela installe la dimension multimarque du groupe TCL, mais aussi la dimension d’acteur industriel avec des savoir-faire divers, et positionné également sur le haut de gamme. La force de toutes ces marques, c’est leur complémentarité en termes de segmentation. De 0 à 250€, Alcatel apporte des réponses pertinentes. De 250 à 550 €, Blackberry prend le relais. Au-delà de 550€, Vertu viendra (incessamment) compléter notre offre.

JDOC : L’ensemble de ce dispositif va nécessiter des efforts importants en termes de communication ?

G.P. : Nous avons en effet un programme marketing sur le deuxième semestre, qui s’avère assez soutenu. Pour renouer avec nos utilisateurs, tout en nous adressant aux  Millenials, nous allons d’abord faire une tournée des plages en 12 dates. Un bon moyen de rajeunir notre image. Ensuite, nous aurons des ODR qui seront proposées à la rentrée. L’IFA nous permettra par ailleurs de reprendre la parole dans la presse avec un certain nombre d’annonces. Nous n’excluons pas de faire un peu de communication en radio entre le back-to-school et Noël. Le premier semestre 2017 a été très actif, et nous pensons que la deuxième partie de l’année ne le sera pas moins ! Toutes nos équipes sont, en tous cas, motivées pour relever tous ces défis.

Date de création : 2001

CA 2016 : NC

Secteurs d’activité :
Téléphonie mobile,
Multi-room,
Wearables,
Tablettes tactiles

Alcatel est présente
depuis des décennies
et elle restera présente
encore pour des décennies.

Articles similaires

Aucun commentaire

Pas encore de commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire, souhaitez-vous en ajouter un ?

Rédigez un commentaire...

Rédigez un commentaire...